Notice: wpdb::prepare was called incorrectly. The query does not contain the correct number of placeholders (2) for the number of arguments passed (3). Please see Debugging in WordPress for more information. (This message was added in version 4.8.3.) in /home/italianmade/public_html/ca/wp-includes/functions.php on line 4146
3 nourritures de rue italiennes classiques à essayer | Fait en Italie
3 nourritures de rue italiennes classiques à essayer

« Au nord, on mange des saucisses grillées et des crêpes aux pois chiches. À Naples, il y a la pizza, dans le style libretto. En Sicile, les sandwichs focaccias et les arancini. » –Chef Massimo Capra

Dans les rues colorées de l’Italie, la savoureuse nourriture qui y est vendue offre un goût des ingrédients italiens authentiques, à chaque bouchée.

ITA_Blog_May_ItalianStreetFood

En Italie, votre nourriture peut parfois vous être vendue à partir d’un stand, mais ça ne la rend pas pour autant moins savoureuse. Partout au pays, les rues sont pavées de nourritures à emporter, capables d’exciter vos papilles gustatives.

« C’est quelque chose que l’on mange en marchant », mentionne Massimo Capra, un chef italo-canadien renommé, juge de l’émission Chopped Canada. « Au nord, on mange des saucisses grillées et des crêpes aux pois chiches. À Naples, il y a la pizza, dans le style libretto. En Sicile, les sandwichs focaccias et les arancini. »

La nourriture de rue italienne traditionnelle comprend autant le gelato, le panzerotti, le zeppole, que la pizza… Tout ce qui est délicieux et qui peut être mangé rapidement sans ustensile. Mais qu’est-ce qui rend ces plats aussi savoureux? Ce n’est pas uniquement leur recette ancestrale ou leur technique de cuisson particulière. Les ingrédients italiens authentiques jouent également un rôle important.


1. Arancini di riso (Boules de riz)

Croustillantes à l’extérieur, tendres à l’intérieur, ces boules frites sont un incontournable de la nourriture de rue du sud de l’Italie. Ce plat savoureux trouve racine en Sicile, possiblement datant du 10e siècle. Pas étonnant, considérant la longue tradition de nourriture de rue de l’île.

« À Palermo, la nourriture de rue est incroyable », mentionne le chef Capra. « Ils ont une culture de la nourriture de rue. Ils cuisinent pour vous, en pleine rue. »

L’histoire veut que ces boules aient d’abord été frites de manière à préserver le riz pendant les longs voyages de la cour, ou durant les parties de chasse. Chaque boule est remplie de riz, de Parmigiano Reggiano AOP, de sauce à la viande et de garnitures savoureuses, puis sont roulées dans la panure, et enfin frites. Sur l’île, il existe différentes formes pour les arancini, les rondes originaires de l’ouest de la Sicile étant les plus communes, puis celles en forme de cône de l’est de la Sicile, en l’honneur du mont Etna.

Encore aujourd’hui, leur héritage vit en Italie, mais les arancini sont aussi très populaires au Canada et sont un plat idéal pour ne pas gaspiller les restants de risotto. L’amour de ce plat n’a pas de limite!


2. Farinata

Une envie de collation sucrée? Visitez Genoa au nord de l’Italie, où la Farinata (ou la torta di ceci) est reine. Collation locale favorite depuis le 18e siècle, ce pain plat croustillant ou pancake est fait de farine de pois chiches, mélangé avec de l’eau, du sel et de l’huile d’olive.

« Elle est vendue dans une belle grande poêle – directement cuite, ou frite, puis coupée pour servir », dit le chef Capra. « Par le temps que tu termines, tu es couvert d’huile d’olive, alors vaut mieux avoir une serviette à portée de main. »

C’est un plat salissant qu’il vaut mieux consommer sur place, mais on le voit de plus en plus apparaître sur les menus des restaurants un peu partout dans le monde. Pour la farinata authentique, utilisez l’huile d’olive extra-vierge AOP Riviera Ligure.


3. Panzerotti

Issu du mot italien pour « estomac », les panzerotti viennent de Puglia, une région du sud de l’Italie. Ces délicieuses boules de pâtes frites sont tellement populaires qu’elles sont vendues partout en Italie.

La recette n’a pas vraiment changé depuis le 18e siècle. Les ingrédients sont renfermés dans une pâte, qui est rapidement frite pour créer une croûte dorée et croustillante. En mordant dans son centre moelleux, on y découvre un mélange de fromage, de tomates, d’herbes, d’œufs et de prosciutto.

Ce délicieux plat en forme de demi-lune a lentement immigré au Canada et aux États-Unis, offrant une solution merveilleuse aux pique-niques et aux fêtes. Il a même inspiré des desserts. Pour essayer de le faire à la maison, procurez-vous de la Mozzarella di Bufala Campana AOP et du Parmigiano Reggiano AOP, deux ingrédients garantissant le bonheur de vos papilles gustatives.

Envie de nourriture de rue délicieuse? Mangez de tout au Festival Street Food Truck, en Italie en avril, mai et juin.

Recette du mois : Risotto au safran et aux fèves
Article précédent
Un tour de Naples pour les épicuriens
Article suivant

Autres Articles

Articles, recettes, trucs et informations sur les ingrédients du Vrai goût de l’Italie