Notice: wpdb::prepare was called incorrectly. The query does not contain the correct number of placeholders (2) for the number of arguments passed (3). Please see Debugging in WordPress for more information. (This message was added in version 4.8.3.) in /home/italianmade/public_html/ca/wp-includes/functions.php on line 4146
Un tour culinaire de la cuisine toscane | Fait en Italie
Un tour culinaire de la cuisine toscane

L’auteure, photographe et blogueuse Emiko Davies nous amène dans un tour culinaire à partir de sa maison en Toscane.

Vous pourriez probablement reconnaître la Toscane sur une carte postale ; des paysages magnifiques formés de collines recouvertes d’oliviers et de vignes, ou des champs dorés entrecoupés de fermes et de villes antiques. On retrouve le même paysage dans la cuisine toscane par l’utilisation d’huile d’olive italienne extra vierge, de vin, de pain et de charcuterie et de fromage italiens – des produits qui détiennent très souvent les prestigieuses appellations AOP ou IGP (ou DOP en italien, Denominazione di Origine Protetta, et IGP, Indicazione Geografica Protetta, respectivement) ou dans le cas des vins italiens, DOCG (Denominazione di Origine Controllata e Garantita – Dénomination d’origine contrôlée et garantie) toutes deux des AOP. Ces désignations européennes symbolisent un statut qui non seulement vise à maintenir les méthodes de production traditionnelles, mais garantit aussi que le produit est fait dans une région spécifique de l’Italie, comme la Toscane, et qu’il est donc authentique et goûte ce qu’il a toujours goûté.

L’essentiel de la cuisine toscane comprend généralement ces ingrédients prisés. Prenez ce que vous trouveriez dans une assiette idéale de salumi et de formages toscans, la meilleure façon de commencer un repas, accompagné par un verre de Chianti Classico DOCG ; Du Prosciutto toscan AOP finement tranché, un fromage de lait de chèvre mi-ferme, goûteux et riche, pouvant être savouré dans un panino ou être la pièce maîtresse d’une assiette d’antipasto, ou bien râpé sur des pâtes ou du riz à la place du Parmigiano-Reggiano AOP, bien vieilli.

On utilise souvent le pain toscan non salé pour racler le fond des mijotés et des sauces (une pratique nommée « la scarpetta »), comme le peposo, un riche mijoté de bœuf, ou encore, le mijoté de sanglier sauvage, cuit longuement. Il est également savouré de la manière la plus essentielle – avec du poivre, de l’huile d’olive extra vierge toscane et une pincée de sel, ou encore mieux, couvert d’ail puis grillé sur le charbon. Il est difficile d’imaginer un repas toscan complet qui ne commence pas de cette façon, et sans le son d’un toast à la bonne santé de tous.

Eataly fête ses 10 ans : Comment la chaîne de magasins d’alimentation italienne a conquis le monde.
Article précédent
Comment égayer vos pâtes de semaine
Article suivant

Autres Articles

Articles, recettes, trucs et informations sur les ingrédients du Vrai goût de l’Italie