Faites connaissance avec le roi des vins italiens : le Barolo

Vin rouge complexe et corsé, on qualifie souvent le Barolo de « roi des vins italiens » et y goûter est un pur bonheur. Mark Cirillo, rédacteur et éditeur de CucinaTO, explore tout le travail qu’implique la production de l’un des meilleurs vins que l’Italie a à offrir.

Vin Barolo

La commune de Barolo est située dans le Piémont, berceau du mouvement Slow Food italien, et de bien des façons, les vins Barolo DOGC sont des exemples parfaits de cette philosophie.

La relation avec le terroir est bien ancrée : la totalité du processus d’agriculture et de production du vin Barolo DOGC est liée à 11 communes et villages de la petite ville de Cuneo, située à environ 70 km au sud de la capitale de la région, Turin. D’un village à l’autre, la composition du sol diffère légèrement et cela se reflète dans le vin qui y est produit. Les vins de La Morra, par exemple, sont plus fruités et plus aromatiques, tandis que ceux produits à Montforte sont plus riches et plus intenses.

Vient ensuite le processus de vieillissement : d’une durée minimale de 38 mois, dont 18 sont passés en fût de chêne ou de châtaignier pour avoir le droit d’arborer le nom Barolo; seuls ceux vieillis au moins 62 mois peuvent être appelés Riserva. Et on ne parle pas ici de la période que les bouteilles passent dans les celliers après l’achat – les collectionneurs vont souvent faire vieillir les Barolos traditionnels pour une décennie, et même plus, surtout pour en adoucir les tannins.

Quelques caractéristiques importantes du vin DOCG :

  • Le Barolo est issu à 100 % du cépage Nebbiolo, une variété qui pousse majoritairement au Piémont et utilisée pour faire le Barbaresco.
  • Sa robe est d’un rouge grenat intense et soutenu; l’acidité et les tannins sont très présents.
  • Son nez est complexe. On cite souvent la rose et le goudron, ainsi que les fruits, le chocolat, les herbes, les truffes et le tabac.
  • Le vin s’accorde bien avec les saveurs marquées de la cuisine piémontaise, des mets qui adouciront ses tannins, tels que les viandes grillées, braisées ou rôties, les fromages vieillis et les truffes.

Tous ces éléments, en plus du millésime, ainsi que le style et le talent du viticulteur, compliquent l’achat d’un vin Barolo. Cette complexité est par contre un avantage car ralentir le processus d’achat afin de prendre le temps de comprendre l’unicité d’un produit est le véritable privilège de choisir un vin d’appellation DOCG.

7 façons de savourer la cuisine vénitienne
Article précédent
Quatre façons simples et délicieuses de savourer le Pecorino Toscano DOP #IngrédientsÀdécouvrir
Article suivant

Autres Articles

Articles, recettes, trucs et informations sur les ingrédients du Vrai goût de l’Italie